Une maison caméléon en Haute-Loire

Maison neuve en monomurs de béton cellulaire

Construction en monomurs de béton cellulaire à Yssingeaux.

La Maison S. s’inscrit dans le hameau de "La Chazelie", à 1 km avant Yssingeaux en venant de Queyrières. Nous sommes là dans les paysages de sucs si particuliers du massif du Meygal.

C’est une maison pour une famille avec deux enfants, et des amis ! Elle s’ancre dans la pente dont elle reprend l’inclinaison et les rondeurs : les planchers du rez-de-jardin sont sur deux demi niveaux, la toiture reprend des courbes très proches de celles des collines alentour. Comme un mimétisme entre la maison et le paysage dans lequel elle s’inscrit.

Elle est réalisée en maçonnerie de monomurs de béton cellulaire, souvent appelés Siporex. Les blocs font 36 cm d’épaisseur. Les pièces à vivre embrassent ces deux orientations : le Sud pour se chauffer au soleil et l’Est pour un paysage de montagnes de toute beauté.

Selon l’étude thermique réalisée lors de la conception de l’Avant Projet, le chauffage de la maison sera passif pour 28 kWh/m2/an dus aux apports internes, 59 kWh/m2/an pour les apports solaires. Il faudra encore ajouter 61 kWh/m2/an de chauffage actif. Il s'agira d'un poêle à bois d'une puissance de 6,8 kW pour une consommation estimée de 4 à 5 stères.
Bien sûr, il n'y a pas de chauffage central. Le budget que les constructions conventionnelles consacrent à ce poste est ici en partie investi dans l'isolation et en partie économisé. Ceux qui prétendent que le BBC ou le passif est 25% plus cher sont des chipeurs! Ne vous laissez pas abuser.
 
La maison est hors d’eau et hors d’air depuis fin 2010. Depuis, ce sont les futurs occupants qui poursuivent les travaux à leur rythme. Emménagement prévu fin 2012.

Habitat, Client Particulier Monomur, Béton Cellulaire, Poêle à bois